Contactez-nous au 01 44 49 19 50

Espace sociétairesSolvaccord
Nos services SOCAF

La SCI familiale, une bonne solution ?

24/01/2017 15:00

Une SCI familiale est une société civile immobilière dont les membres d'une même famille gèrent un patrimoine Les membres apportent une quote-part à la société qui devient alors propriétaire du bien immobilier.

En plus de la rédaction des statuts, un gérant doit être désigné pour créer une SCI familiale. Ce type de SCI étant fondé sur une propriété immobilière, il faut impérativement faire appel à un notaire. Afin d'éviter que la gestion de la SCI soit difficile car soumise à des désaccords familiaux, il est fortement recommandé de choisir le meilleur gérant possible parmi les membres de la famille et de lui accorder une autonomie suffisante. Les statuts d'une SCI familiale permettent de mettre d'accord tous les membres de la famille au sein de la société. Ce texte peut être rédigé par un notaire ou directement par les membres. Les statuts doivent respecter un certain nombre de clauses légales, à savoir des clauses sur les fonctions du gérant, les assemblées générales ou encore les cessions de parts... Sur le plan fiscal, les SCI familiales sont soumises au régime des sociétés de personnes. À ce titre, ce sont les membres de la SCI, et pas la SCI elle-même, qui seront imposés sur les revenus à déclarer au sein des revenus fonciers. En termes de transmission, la SCI est très intéressante car la gestion du patrimoine est favorisée par rapport à une indivision souvent à l'origine de bien des blocages.